Les métiers de la Santé

Parmi les métiers de la Santé, l’aide-soignant est sans doute le plus proche des personnes hospitalisées.
Il assure l’hygiène et le confort des patients. Il apporte aussi son soutien aux personnes dépendantes pour toutes les tâches de la vie quotidienne, à domicile ou en centres d’accueil.

Aide-soignant

Aide-soignant Parmi le personnel de santé, l’aide-soignant est sans doute le plus proche des personnes hospitalisées.
Il assure l’hygiène et le confort des patients.
Il apporte aussi son soutien aux personnes dépendantes pour toutes les tâches de la vie quotidienne, à domicile ou en centres d’accueil.
Conditions de travail

Sous la responsabilité de l’infirmier, l’aide-soignant s’occupe de l’hygiène et veille au confort physique et moral des malades. Au quotidien, il aide les patients à effectuer leur toilette et à s’habiller. L’aide-soignant accompagne dans leurs déplacements les personnes privées d’autonomie. Contrairement à l’infirmier, l’aide-soignant ne donne pas de médicaments et n’effectue pas de soins médicaux.

Niveau d’accès

CAP ou équivalent

Compétences requises

– Aider physiquement le patient
– Communiquer et écouter
– Rigueur et professionnalisme
– Se montrer disponible

Salaire

De 1.050 à 1.600 € par mois en fin de carrière

Diplômes et formations requis

Le concours aide-soignant suivi d’un cursus de 10 mois (dont 24 semaines de stage) au sein d’un Institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS).
A l’issue de ce cursus, l’apprenant sera invité à se présenter à un examen de fin d’études.

Employeurs

Plus de 220 000 postes seront à pourvoir durant les 10 prochaines années (créations de postes et départs à la retraite). Les débouchés dans les hôpitaux restent importants, et l’allongement de la durée de la vie devrait créer de nouvelles opportunités dans les centres accueillant des personnes dépendantes.

Evolution

Après 3 ans d’exercice dans le secteur hospitalier ou médico-social, un aide-soignant peut se présenter à l’examen d’admission aux écoles d’infirmiers.